13 novembre : pas facile de se faire sauter…

Se faire sauter dans un lieu public avec un gilet explosif n’est pas si facile qu’il y paraît. Même avec la ferme conviction de gagner le paradis en TGV ou en Concorde, en première classe et avec tous les avantages qui vont avec, un doute terrible au moment fatidique peut venir vous étreindre et écarter du bouton poussoir le pouce suant et tétanisé : la foi qui chancelle, la trouille de la mort, la honte par rapport à sa famille, les remords pour les futures victimes innocentes, les tendres pensées pour sa promise, le désir de vivre alors qu’on a toute l’existence devant soi… Et à la différence des tueurs du Bataclan et des terrasses, Salah Abdeslam et Mohamed Abrini n’avaient pas vécu leur baptême du feu au Levant et été soudés par un pacte de sang. Pour paraître à la hauteur de leurs frères djihadistes qu’ils révéraient, et sous l’emprise desquels ils se trouvaient, par adhésion aussi il est vrai à la cause de l’État Islamique, ils ont voulu faire comme s’ils iraient jusqu’au bout, mais au dernier moment se sont finalement défilés.

Continuer la lecture de « 13 novembre : pas facile de se faire sauter… »

13 novembre : Le trio des terrasses

Le restaurant le Carillon, première "terrasse" rafalée le 13 novembre

Après avoir exposé le contexte et le déroulement des attentats du 13 novembre 2015, et retracé le parcours des trois tueurs du Bataclan, en plus de l’un des kamikazes du Stade de France, dans cette seconde galerie de portraits nous passons en revue le trio responsable des tueries des terrasses du Carillon, du Petit Cambodge, de la Bonne Bière, de Casa Nostra, de la Belle équipe, et du Comptoir Voltaire, composé d’Abdelhamid Abaaoud, acteur fondamental de l’opération multisites, Chakib Akrouh, et Brahim Abdeslam, frère aîné de Salah Abdeslam et tenancier du café les Béguines dans la commune bruxelloise de Molenbeek-Saint-Jean.

Continuer la lecture de « 13 novembre : Le trio des terrasses »

Le trio du Bataclan… et celui qui aurait pu en faire partie

L'intérieur du Bataclan, théâtre du carnage du 13 novembre 2015

Après avoir dans une première partie rappelé le contexte et le déroulement des attentats du 13 novembre 2015, nous passons en revue les portraits et les parcours des différents acteurs et complices des attentat du 13 novembre 2015, à commencer par le trio responsable du massacre du Bataclan.

Foued Mohamed Aggad, Samy Amimour et Ismaïl Omar Mostefai se distinguent de tous les autres tueurs du 13 novembre, et des accusés au procès des attentats d’être originaires de France. Les frères Abdeslam étaient titulaires d’un passeport français, mais ayant passé toute leur existence en Belgique, on ne peut pas dire que le cas soit comparable. Wissenburg, Drancy, Chartres, telles sont les trois villes dans lesquelles ces trois hommes se sont progressivement daéchisés, avant de prendre le départ pour la Syrie, dès 2013, s’y aguerrir, et revenir dans leur pays natal pour participer – au nom de la vengeance – au carnage des attentats du 13 novembre. Deux de ces cas ont par ailleurs été l’occasion des ratés les plus monumentaux des services de renseignement français, ce qui augmente le scandale que ces trois hommes aient pu un jour pouvoir perpétrer ce qu’ils ont perpétré. Ces ratés sont des pièces du puzzle plus général de l’abandon du Bataclan. Nous avons ajouté à ce trio de portraits celui de Bilal Hadfi qui initialement semblait promis à faire partie du groupe qui a commis le massacre du Bataclan, mais qui inexplicablement a changé de planque en pleine nuit, rejoignant le groupe qui se fera sauter au Stade de France.

Continuer la lecture de « Le trio du Bataclan… et celui qui aurait pu en faire partie »

Il faut lire le Seigneur des anneaux !

Le 20 septembre 2023, j’ai participé à une émission consacrée au Seigneur des anneaux de J.R.R Tolkien, organisée par les Gilets jaunes du Rond Point 2.0. Après avoir livré chacun nos inoubliables impressions de lecture et de visionnage des films qu’en a tiré Peter Jackson, je résume la vie de l’auteur : sa naissance en Afrique du sud, la mort précoce de ses parents, le tutorat du père Francis Galton, son histoire d’amour avec Edith Bratt, son entrée à Oxford, sa passion pour les langues et la philologie, ses talents de conteur qui le mèneront à écrire et publier le Hobbit en 1936, l’aventure de la rédaction et de la publication du Seigneur des anneaux en 1954… Puis nous nous efforçons de voir dans quelle mesure le monde imaginaire créé par Tolkien, et l’aventure épique qu’il y a mise en scène, fournissent des clés pour comprendre le monde et l’époque dans lesquels nous vivons : que symbolisent les hobbits, les elfes, Sauron, le Mordor, l’anneau unique, la Comté, Gollum ?

Attentats du 13 novembre 2015 : contexte et déroulement

Le Bataclan, théâtre principal du massacre du 13 novembre

Avant d’en faire un livre, j’ai finalement décidé de publier sur la toile une partie de mes travaux sur les attentats du 13 novembre 2015, et pour faire les choses dans l’ordre, la première pièce replace l’événement dans son contexte géopolitique, et retrace le déroulé de l’opération multisites.

Continuer la lecture de « Attentats du 13 novembre 2015 : contexte et déroulement »

Entretien à E&R sur le fact-checking

l'ex-officine de fact-checking fatc&furious

Début février 2023, j’ai été interviouvé par l’équipe d’Egalité&Réconciliation Île-de-France sur l’affaire Fact&Furious, du nom de cette officine de fact checking qui a disparu avec pertes et fracas fin 2022, en conséquence de la remarquable enquête de Xavier Azalbert, de France Soir et d’Idriss Aberkane. Une histoire ô combien emblématique de cette escroquerie que représentent les officines de fact-checking apparues en France au début de la décennie 2010, qui mènent un travail de police de la pensée en synergie avec les acteurs anticomplotistes (AC) que j’ai dénoncés dans mes deux derniers ouvrages : Le massacre de Charlie Hebdo, l’enquête impossible, et L’anticonspirationnisme mis à nu à travers l’imposture Rudy Reichstadt.

Lien vers l’entretien.

J’avais déjà évoqué ce sujet en compagnie de Wilson, du Service public libre, le 24 janvier dernier.

Syrie : recension du livre de Sami Kleib

Syrie : documents secrets d'une guerre programmée

Nous proposons dans le présent article la recension de Syrie, documents secrets d’une guerre programmée, du journaliste et écrivain libanais Sami Kleib, un ouvrage majeur sur les tenants et aboutissants de la guerre en Syrie, complètement ignoré par les médias, et dont l’écho fut si faible en France au moment de sa parution qu’aucun site indépendant ou alternatif n’en a rendu compte. Je n’ai moi-même pu apprendre son existence que parce que j’ai participé avec son auteur à un colloque sur la Syrie organisé par l’Académie de géopolitique de Paris le 27 janvier 2023. Quoiqu’il date de 2018 pour sa version française, il nous semble essentiel de le porter à la connaissance des lecteurs francophones, en particulier de l’hexagone, en raison des éléments d’éclairage décisifs qu’il apporte pour la compréhension de la guerre en Syrie et des relations internationales au Levant, et les enseignements que l’on peut et doit en tirer sur la politique étrangère de la France, et plus généralement sur le pouvoir qui prétend nous représenter.

Continuer la lecture de « Syrie : recension du livre de Sami Kleib »

L’avenir des relations diplomatiques entre la France et la Syrie

Voici la version écrite développée et sourcée d’une intervention lors d’un colloque organisé le 27 janvier 2023 par l’Académie de Géopolitique de Paris, consacré aux « enjeux géostratégiques du rapprochement franco-syrien ». Je m’efforce d’y évaluer « les conditions du rétablissement diplomatiques entre la France et la Syrie ». Le lien vidéo de cette intervention figure en tête de l’article. Je recommande également le visionnage des interventions de Michel Raimbaud, Naserin Aboud, Majed Nehme, Fayçal Jalloul, et Sami Kleib.

Continuer la lecture de « L’avenir des relations diplomatiques entre la France et la Syrie »

Aux origines du fact-checking, avec Wilson, du SPL

Le 24 janvier 2023, j’ai participé en compagnie de Wilson, Gilet Jaune du Service Public Libre, à une émission de démystification des officines dites de « fact-checking » qui pullulent dans les medias depuis une dizaines d’années. L’enquête fouillée réalisée et exposée par Wilson démontre de façon éclatante que tous ces services de fact-checking (Check News, les décodeurs, fake off, hoaxbuster), sans exception, sont financés par des fonds privés atlantistes et sionistes, ont la même orientation idéologique, et comme toute la mouvance anticonspirationniste dont Rudy Reichstadt est la figure de proue, ressortissent à une escroquerie intellectuelle en bande organisée fonctionnant en réseau. Pour prolonger la réflexion, je renvoie à l’enquête exceptionnelle de France Soir sur le sujet. (cliquer sur ce lien)

Entretien à France Soir

Le 8 juillet 2022, j’étais interviouvé par Xavier Azalabert, rédacteur en chef de France Soir, à propos de mon ouvrage L’anticonspirationnisme mis à nu à travers l’imposture Rudy Reichstadt.

WordPress ne prenant pas en charge les vidéos postées sur la plate-forme Odysee, cliquez sur ce lien pour avoir accès à l’entretien.

L’intérêt que les journalistes de France Soir ont manifesté pour cet ouvrage s’explique sans doute en partie par la remarquable enquête de fond qu’ils étaient en train de mener sur le site de fact-checking « Fact&Furious », animé par Antoine Daoust, une escroquerie intellectuelle du même niveau que Conspiracy Watch,

Nous renvoyons ci-dessous les différents volets de cette enquête.

  1. La « harcélosphère » contre l’IHU-Méditerranée et le professeur Raoult : de l’obscène aux menaces (23/09/2021) lien
  2. La « harcélosphère », des insultes et menaces au racisme et à l’antisémitisme (13/09/2022) lien
  3. Onde de choc au sein des réseaux du fact-checking : que se cache-t-il derrière la disparition subite de l’officine Fact&Furious ? (28/11/2022) lien
  4. De quoi le scandale Fact&Furious est-il le nom ? L’analyse d’Idriss Aberkane, Didier Maïsto, et Xavier Azalbert (2/12/2022) lien
  5. La « harcélosphère », des propos insultants à connotation scatologique aux entorses à la déonotlogie des avocats : qui donc est maître Eolas (19/12/2022) lien
  6. La face obscure du fact-checking français. Nouvelles révélations à propos d’Antoine Daoust (Fact&Furious) en lien avec la « harcélosphère » (30/12/2022) lien